Coloration et teinte
Vous n'êtes pas satisfait de votre sourire, pourtant, votre bouche est saine et sans carie. La teinte un peu jaune, des taches inélégantes ou des écarts de teinte entre les dents donnent à votre sourire un aspect disgracieux. Votre praticien saura en préciser la raison.

Vos dents sont trop jaunes, pas assez éclatantes à votre goût?

 - Crédit photos DentsplyLa couleur naturelle des dents oscille entre le jaune et le blanc. Jamais tout à fait jaune, mais jamais vraiment blanc, entre les deux.
C'est la nature qui a choisi votre teinte, sauf dans quelques cas, avec la prise de certains médicaments par exemple.


Votre sourire présente des colorations disgracieuses ?

 - Crédit photos DentsplyLa surface de certaines dents présente des colorations plus sombres, il s'agit certainement du tabac ou de certaines boissons comme le thé ou le café consommées
fréquemment. Plus claires, il peut s'agir d'une fluorose, c'est-à-dire une conséquence d'une trop forte absorption de fluor.


Vos dents ne sont pas toutes de la même teinte ?

 - Crédit photos DentsplyCertaines dents peuvent avoir reçu un choc et réagir par une altération de leur éclat.
Votre dent est peut-être dévitalisée, et n'a donc plus l'éclat d'une dent vivante.
Il peut aussi s'agir d'une prothèse dont la teinte n'est pas adaptée.

Bien qu'aucune de ces situations ne présente de problèmes de santé, il est important que vous vous sentiez bien dans votre sourire.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Traitement des parodontopathies
Le traitement comprend les étapes suivantes :

  • l'apprentissage d'une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Cette étape est cruciale, le patient doit éliminer quotidiennement avec attention toute la plaque dentaire, nettoyer les petits espaces inaccessibles à la brosse à dent par des brossettes inter dentaires.Il peut aussi mettre en évidence de la plaque avec des substances colorantes (révélateur de plaque) et utiliser un hydropulseur etc.
  • Le traitement initial consiste à éliminer les causes directes (tartre, plaque) ou indirectes favorisant (zones de rétention, force occlusale, etc.) pour assainir le terrain: Détartrage manuel ou à ultra-sons, polissage des dents, surfaçage radiculaire, contention des dents mobiles récupérables, traitement des caries, répartition des forces occlusales.
  • Le traitement chirurgical parodontal est adapté à la quantité de tissus détruits. Il peut être limité à la gencive, ou à la gencive et à l'os alvéolaire pour supprimer les poches osseuses, éliminer les bactéries dans les lésions profondes, redonner à la gencive une forme fonctionnelle.


Exemples de traitement:

  • Recouvrement de la racine dentaire dénudée par un apport de gencive effectué par greffe.
  • Régénération de la gencive par pose d'une membrane.
  • Reconstruction osseuse par apport de substitut osseux permettant la cicatrisation osseuse.